12 novembre - "Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque"

Table ronde

Le Master 'Métiers de l’édition' de l’Université de Strasbourg en collaboration avec l’École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (ENSSIB) ont le plaisir de vous inviter à la table ronde consacrée à la promotion numérique des livres et à la présentation de la collection 'Boîte à outils' aux Presses de l’ENSSIB.

Elle se tiendra le mardi 12 novembre 2019 de 17h30 à 19h00 à la salle de conférences de la MISHA (Strasbourg).

Ce sera l’occasion de présenter en avant-première l’ouvrage Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque (en librairie le 12 décembre et en précommande sur la librairie en ligne LCDPU) sous la direction éditoriale de Franck Queyraud (Médiation numérique) en présence des auteurs Anne Savelli et Guillaume Vissac (également éditeur responsable de publie.net).

Descriptif du livre Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque :

Internet et l’écosystème numérique qu’il a généré provoque depuis une trentaine d’années une mutation sans précédent du monde du livre. Tous les métiers de la chaîne du livre sont en évolution. Livres imprimés, enrichis, augmentés, blogs, applications, livres web, la définition du livre n’est plus certaine. Pour les auteur.e.s, les lecteur.rice.s et les bibliothécaires, cette transformation à tous les niveaux représentent de nouveaux défis et de nouveaux outils pour repenser la créativité, l’autorité de l’auteur ou notre relation à la langue.

Ainsi, les pratiques contemporaines d’écriture et de lecture ont profondément transformé notre rapport à l’écrit. Nous sommes confrontés désormais à une quantité exponentielle de textes et de langages sous des formes variées (traitement de texte, e-mails ou messages courts issus de la pratique des réseaux sociaux, etc.) Toute cette nouvelle production considérée a priori comme ne relevant pas de la littérature est susceptible de devenir matériau pour la création de nouveaux textes ou de dispositifs de lecture. Pour les bibliothécaires, un des enjeux est d’explorer, de connaître ces nouveaux usages et formes de la création littéraire à l’ère numérique pour la valoriser et la proposer à leurs usager.e.s.

Les débats professionnels – parfois tendus – sur les supports du livre (liseuse ou tablette) ou sur la forme du marché du livre numérique copié sur le monde de l’imprimé (la prédominance du livre homothétique) ont eu tendance à masquer la diversité des expérimentations des auteurs et le champ des possibles. Quelles sont les nouvelles pratiques d’écriture des auteurs ? Quelles sont les nouvelles formes de publication et de diffusion pour les éditeurs ? Quels sont les modes d’accès aux livres pour les lecteurs qui interagissent davantage avec des auteurs plus expérimentateurs et moins omniscients ? Comment développer une politique documentaire représentative ou encore des médiations de la littérature adaptées à l’ère des réseaux sociaux pour les bibliothécaires ?