Désinformation, cyber-attaques et cyber-malveillance : l’autre guerre du COVID-19

Sécurité

La crise sanitaire, course au tout digital, a considérablement accru l’exposition au risque informatique. Elle impose notamment de diffuser plus largement les "gestes barrière numériques".

Dans une étude publiée en avril 2020, des sénateurs appellent le Gouvernement à mettre en place une force de réaction "cyber" pour lutter contre les "fausses nouvelles", la hausse de la criminalité en ligne, les risques d’espionnage informatique ainsi que les stratégies ambiguës d’influence par certaines puissances étrangères.